Hypnose et bégaiement

Le bégaiement est une pathologie qui se manifeste par une certaine difficulté à articuler correctement les mots et/ou les phrases. Cette difficulté verbale concerne autant les enfants que les adultes. Mais la population infantile est particulièrement sensible au bégaiement (5%), surtout les petits garçons. Pour combattre cette maladie, la médecine traditionnelle propose l’hypnose comme une alternative naturelle, sans effets secondaires. 

Qu’est-ce que le bégaiement ?

Le bégaiement est un trouble verbal qui se caractérise par des répétitions involontaires et/ou d’allongement de sons et de syllabes. Ce trouble s’accompagne généralement de longues pauses et de blocages, empêchant la personne de s’exprimer normalement.

Qui peut souffrir de bégaiement ?

Le bégaiement atteint généralement les enfants de bas âge, à partir de 2 à 5 ans. Mais certains nourrissons sont déclarés bègues dès 18 mois, en fonction des examens mensuels réalisés par son pédiatre. Il peut également atteindre les enfants scolarisés jusqu’à l’âge de la puberté. 75% des enfants bégaient avant d’être scolarisé, mais certains arrivent à parler normalement au fil des années. D’autres continuent de bégayer jusqu’à l’âge adulte.

Causes et symptômes du bégaiement

Le bégaiement est une pathologie d’origine génétique. C’est notamment le cas de la plupart des enfants bègues qui ont du mal à s’en sortir même à l’âge adulte. Les scientifiques sont également nombreux à affirmer qu’un enfant né d’une famille bègue a très peu de chance de s’en sortir sans traitement. Certains cas sont même aggravés par des événements ponctuels intensifs comme un choc émotionnel, une trop grande peur ou n’importe quelle gêne conséquente (timidité, complexe, etc.)

L’hypnose pour traiter le bégaiement

L’hypnose est une alternative douce pour traiter le bégaiement de manière naturelle. Avec l’hypnothérapie, il s’agit surtout d’aider le patient à lâcher prise pour arrêter de bégayer. Pour cela, le thérapeute va d’abord procéder à un entretien individuel avec le patient. Au travers de cet entretien, il tentera de découvrir les causes réelles de ce mal-être. Ensuite, il plongera le patient dans un état de transe hypnotique dit « état de conscience modifiée ». Lorsque celui-ci sera complètement détendu, le thérapeute va le guider progressivement vers une sortie fiable et sereine pour l’aider à fluidifier son élocution. Contrairement aux idées reçues, l’hypnothérapeute ne prend pas possession de l’âme du patient. Il le guide tout simplement de manière à l’encourager à parler normalement. Il s’agit surtout de le mettre en confiance pour éradiquer les blocages intérieurs qui l’empêchent de parler correctement.

L’hypnose, une thérapie de bien-être par excellence

Contrairement à ce que l’on pense, l’hypnose ne met pas le patient dans un état d’endormissement total. Celui-ci est même pratiquement à moitié éveillé. Il se laisse complètement guider par le thérapeute qui lui montre le chemin idéal à prendre pour réussir à combattre son bégaiement. Il l’aide à fouiller dans ses propres ressources la solution pour s’en sortir. Au bout de quelques séances seulement, le patient arrive à parler sans bégayer. L’hypnose est une thérapie alternative qui évite la prise de médicaments pour traiter le bégaiement de manière efficace.