Que soigne l'hypnose ?

L’hypnothérapie est-elle vraiment efficace ?

L’hypnothérapie est considérée comme une para-médecine. Cependant, ses effets ont été reconnus sur de nombreux maux par les scientifiques. Ainsi, elle peut soulager l’agressivité, le stress, la fatigue psychologique les émotions invasives liées à un deuil, un divorce, la dépression, le harcèlement mais également tout ce qui se rapporte à l’addiction (toxicomanie, le tabac, l’alcoolisme) et les conflits.

Néanmoins, l’hypnothérapie n’est qu’un support à la médecine traditionnelle. Elle ne peut si soustraire ni soigner les pathologies graves tel que les cancers, les troubles psychiques important (schizophrénie, bipolarité). Dans ces cas là, elle peut tout de même accompagner les personnes, en plus de leur suivi médical. L’hypnothérapie aide les traitements à être plus efficace en jouant sur la santé du psyché et l’utilisation de mots valorisants.

C’est la fameuse méthodes Coué qui permet au patient de croire vraiment que son traitement « va marcher » quand il le prendra en répétant quelque chose positif. En effet, des études montrent encore aujourd’hui qu’une pensée sereine et positive a de l’influence sur la santé du corps.

Beaucoup de personnes n’osent pas sauter le pas de l’hypnothérapie à cause de questions et de craintes. Voici comment fonctionne un suivi en hypnothérapie.

Suis-je endormi pendant les séances d’hypnothérapie ?

Cette première question revient systématiquement. Et la réponses est non. L’hypnothérapeute n’endors pas, il vous met en État modifié de Conscience (ou EMC). C’est un état qui se trouve entre la veille et le sommeil et que connaît un être humain régulièrement (généralement toutes les 90 minutes). Cela arrive par exemple quand vous avez tellement l’habitude de faire une tâche que vous faite cette dernière sans y penser. Ou alors quand vous allez dans une pièce, mais quand vous y arrivez, vous vous demandez pourquoi vous êtes là.

Dans ces moments là, c’est l’inconscient qui prend le relais. L’hypnothérapeute travaille sur cet inconscient, grâce à différentes techniques issues de la pensée de Milton Hyland Erickson ou de la PNL ou programmation neuro-linguistique.

Ainsi, soyez rassuré. L’hypnothérapeute n’a aucune possibilité de vous faire dire des choses que vous ne souhaitez pas dire ou de lire dans vos pensées. C’est un professionnel et non un médium. Par ailleurs, l’hypnothérapeute fait parti de ces corps de métier ou le secret professionnel doit être absolument respecté.

De combien de séances d’ hypnothérapie ai-je besoin ?

Cela dépend des problèmes que vous souhaitez régler et des difficultés que vous rencontrer. Pour cela, nous vous conseillons d’en discuter avec votre hypnothérapeute. Une première séance sert à cerner le problème et envisager des solutions.

Puis-je soigner mon addiction au tabac avec l’hypnothérapie

De nombreux patients viennent consulter un hypnothérapeute pour se soigner de cette addiction… et ça marche !

En effet, pendant son suivit, l’hypnothérapeute s’efforcera d’abord de comprendre ce qui vous force à fumer, de comprendre tout ces mécanismes psychiques que vous avez mis en place et qui vous demandent de fumer. Ce besoin peut intervenir au moment d’un ennui, en cas de stress important ou léger, pour créer du lien social (notamment en soirée quand beaucoup de personnes fument ou pour entrer en contact avec des collègues de travaille qui usent de leur pause clope) ou simplement parce que le goût du tabac vous est agréable.

Une fois que ces mécanismes sont identifiés, le thérapeute peut commencer à travailler sur l’inconscient et l’aider à changer ses habitudes. Le travaille peut-être plus ou moins long car l’hypnothérapeute travaillera sur chaque problème ou habitude liée à la consommation de tabac.

Pourquoi la communication est-elle importante en hypnothérapie ?

L’hypnothérapeute utilisera, pendant ses séances, le pouvoir des mots pour soigner les maux, en agissant directement sur votre cerveau. Cette communication particulière est mise en place pour parler directement avec l’inconscient et non avec le conscient (ou la personne). Encore une fois, cela se fait grâce aux techniques mises au point par Milton Hyland Erickson (psychiatre du 20° siècle) et par la PNL.

N’hésitez pas à consulter notre calendrier des prochaines formations